Le FUMA: une nouvelle dynamique en gestation pour remobiliser la jeunesse Malienne

A ce jour rien n’appartient aux Maliens et au Mali. L’eau, l’électricité, les télécommunications, les hydrocarbures. Les secteurs clés du pays sont tous à terre : Un système éducatif en déphasage avec les besoins du marché, des programmes scolaires incompatibles avec les réalités socioculturelles de notre peuple ; une agriculture en retard ; une Sécurité sous-traitée ; une justice paralysée par la corruption et les politiques ; une Administration lente, minée de corruption et de népotisme ; un système de gouvernance qui favorise l’autocratie et implique très peu le citoyen. La troisième République a tellement échoué qu’aujourd’hui l’existence même du Mali est menacée. C’est fort de ces constats que des jeunes Maliens, soucieux de l’avenir de leur nation ont voulu prendre une part active pour l’instauration de la démocratie dans ce pays.